#46 Agicap à Lyon – Révolutionner la gestion de trésorerie en France et à l’étranger en s’appuyant sur un écosystème régional

Extra-Muros est le podcast qui met en lumière les plus belles réussites d’entreprises en régions. De Marseille à Lille en passant par Nantes, Lyon ou Bordeaux, Guillaume Pellegrin, fondateur de Newton Offices, interroge des dirigeants pour découvrir avec vous les raisons de leurs succès Extra-Muros.

Dans cet épisode, Philippe Cheron, DG France d’Agicap, nous explique comment la solution SaaS de gestion de trésorerie dédiée aux TPE, PME et ETI se développe en France et à l’étranger.

Agicap – pour “agir sur le cap” – est née, pour pallier au manque d’outils de gestion et de prévision de trésorerie sur le marché, hormis les bons vieux tableaux Excel. Avec l’idée d’accompagner les entreprises au pilotage de leur trésorerie, la start-up a été créée à Lyon en 2016.

Avec l’intérêt grandissant de la gestion de trésorerie dans un contexte d’inflation, Philippe nous explique concrètement comment Agicap conseille aux entreprises quelle partie de leur trésorerie elles peuvent placer et pour combien de temps, afin de la faire fructifier.

Ce champion de la croissance, membre de la French Tech 120, s’adresse aux entreprises qui réalisent entre 1M et 100M+ de chiffre d’affaires. Agicap accompagne aujourd’hui plus de 7.000 clients dans 11 pays et compte près de 550 salariés dont 140 en France et plusieurs bureaux à l’étranger (Italie, Allemagne, Espagne, UK…).

« On est en full croissance interne, organique. En fait, la conviction c’est que notre produit est différenciant. Quand tu rachètes, potentiellement, tu prends le legacy d’un outil qui n’a pas été maintenu, il faut faire des interfaces, etc. Donc on préfère mettre toute notre énergie sur la croissance organique. C’est déjà un bon boulot.

Comment vous arrivez dans tel pays plutôt qu’un autre ? C’est les clients qui vous y amènent ?

Alors il y a les deux. Des fois, il y a un peu d’opportunisme, dans le sens où tu attaques un marché, puis il y a des effets d’aubaine qui font que tu vas commencer à taper des boîtes francophones qui sont en Allemagne. Bon, ça arrive.

Après, tout simplement, on a fait des études de taille de marché. Et tu le mentionnes, c’est intéressant, en France, on a une structure du PIB qui fait qu’on a énormément de valeur qui est concentrée sur le SBF 120, le CAC 40. Ces fameuses PME / ETI qui nous manquent un peu. Même si on en a beaucoup et de très belles, on en manque un peu.

Et quand tu compares, l’Allemagne, c’est un marché qui est techniquement 3 fois plus gros que la France, pour nous. L’Italie c’est 30 % plus gros que la France. La Belgique plus le Bénélux, c’est 30 % de la taille du marché français. Donc on a des belles perspectives à l’échelle européenne. »

Philippe revient également sur les raisons pour lesquelles Agicap est basé à Lyon, depuis sa création, au moment où la French Tech se structurait en régions. Parmi ces raisons, la plus faible concurrence au niveau du recrutement de profils qualifiés, un sujet qui revient souvent dans Extra-Muros.

« Ça s’est créé à Lyon, dès le début. En fait, un des fondateurs avait  un lien privilégié avec Lyon. Quand Agicap s’est créé en 2016, c’était au moment où La French Tech s’est vraiment structurée et  développée très fortement.

Je pense que le choix assez judicieux des fondateurs, c’est de se dire : il y a une grosse concurrence des start-ups sur Paris et donc il faut être clivant et on va se mettre à Lyon, comme ça il y aura moins de concurrence, donc on va moins se bagarrer avec 20 à 25 concurrents pour recruter des talents parce que c’est une guerre des talents que l’on est en train de vivre.

Donc on va proposer un cadre de vie différent. Et c’est vrai que Lyon, pour avoir fait aussi le transfert de Paris vers Lyon, on est plutôt sur un endroit assez sympa, et c’est un Marseillais qui le dit.

Et puis on le voit aussi, Il y a un tissu économique hyper costaud. Ce qui fait que, on en parle souvent sur le podcast ou ailleurs, quand tu débarques en couple, en famille, tu as énormément d’avantages, pour que les deux aient un job pour que les enfants aient des super écoles. C’est un bon environnement.

Le truc de Lyon, c’est que le tissu économique est moins connu parce que c’est plus une ville de B2B. En fait tu as des très belles PME, ETI purement B2B, je pense à Visiativ, Thermador, etc. qui sont complètement inconnues du grand public, donc spontanément on ne les connait pas.

Mais quand on s’intéresse vraiment à l’écosystème lyonnais, en fait il y a du boulot, il y a même du beau boulot et de très belles boîtes. »

Un épisode passionnant qui traite d’un sujet rarement traité en France mais pourtant très important. En l’écoutant vous découvrirez notamment :

  • La génèse d’Agicap, 
  • L’intérêt pour les entreprises d’utiliser cet outil de gestion et prévision de trésorerie.
  • Comment fonctionne concrètement la solution proposée par Agicap aux TPE, PME et ETI.
  • Qui sont les clients d’Agicap.
  • Pourquoi la start-up est née à Lyon et y est toujours basée.
  • Les différentes implantations d’Agicap en France et à l’étranger.
  • Les raisons pour lesquelles Agicap décide d’ouvrir de nouveaux pays.
  • Comment la start-up se finance depuis ses débuts.
  • Les conseils de Philippe aux entrepreneurs qui débutent avec un business rentable.
  • Des anecdotes passionnantes sur la vie de l’entreprise.

Un grand MERCI à Philippe pour cet épisode et à bientôt pour de nouvelles aventures extra-muros.

Pour suivre l’actualité d’Extra-Muros rendez-vous sur Linkedin.

Pour recevoir les prochains épisode, abonnez-vous dès maintenant sur :