À l’occasion d’une réunion ou d’un projet à lancer avec vos équipes, il peut parfois être difficile d’amorcer les premiers échanges. Fort heureusement, il existe plusieurs techniques visant à réchauffer l’atmosphère pour détendre les salariés en début de session. Au rang desquels figure l’ice breaker, un puissant outil de travail. Explications.

 

 

 

Ice breaker : de quoi s’agit-il exactement ?

L’expression “ice breaker” nous vient d’outre-Manche, un anglicisme désormais bien ancré dans l’univers professionnel en France. Si vous ne savez pas exactement ce que désigne un ice breaker, sachez qu’il s’agit tout simplement d’une activité ludique assez courte (entre quelques minutes et une heure) qui prend généralement la forme d’un jeu. L’objectif est d’initier le dialogue entre plusieurs participants amenés à évoluer ensemble.

Quand recourir à l’ice breaker ?

Cet exercice se déroule typiquement en préambule d’un atelier créatif ou d’une réunion, justement afin de briser la glace entre les participants. Le but est en réalité de favoriser la prise de parole, de mettre tout le monde à l’aise et de faire plus ample connaissance. On peut voir cette activité comme une phase d’introduction visant à faire tomber les éventuelles barrières intangibles qui subsistent au sein d’un groupe.

New call-to-action

Les avantages d’une session ice breaker

Ce genre d’exercices ou d’ateliers ont plus d’un atout pour vous convaincre de les instaurer avant chaque réunion professionnelle. Parmi les arguments en faveur d’une activité ice breaker, on peut citer notamment :

  • Cela permet à chacun d’en découvrir un peu plus sur la personnalité de ses collègues ;
  • L’introduction d’une ambiance conviviale et dynamique, initiée par un moment récréatif ;
  • Créer davantage de motivation et d’énergie au sein du groupe ;
  • Stimuler la créativité ;
  • A posteriori, augmenter la productivité globale.

Vous l’aurez compris, se tourner vers des activités pour briser la glace ne présente que des bénéfices. Et rassurez-vous si vous craignez que cela impacte la manière de travailler de vos employés. Les ice breakers permettent au contraire de se détendre pendant un laps de temps court, pour mieux se concentrer par la suite.

Découvrez tout de suite quelles activités proposer à vos équipes pour les mettre en confiance.

5 idées d’ice breaker pour vos réunions

Idée d’ice breaker #1 : Le tapis tournant

ice breaker

Ce jeu est en fait bien plus profond qu’il n’en a l’air. Le but ici est de resserrer les liens entre les membres de votre équipe mais également d’entraîner le groupe à élaborer ensemble des solutions pour se sortir d’une situation délicate.

Le déroulement de l’activité nécessite d’installer au sol de grands tapis, draps ou couvertures : un par équipe. Constituez ensuite des groupes de trois à quatre participants ayant chacun pour consigne de se placer sur leur tapis. Celui-ci représente une île déserte en plein océan. La règle du jeu s’énonce comme suit : les groupes doivent retourner le tapis sans qu’aucune personne ne touche le sol, sous peine de se noyer. Dès lors qu’un individu tombe à l’eau, toute l’équipe recommence.

Cette activité est idéale pour entraîner les participants à résoudre des problèmes tout en s’amusant.

Idée d’ice breaker #2 : Entre vérités et mensonges

ice breaker

Si vos collaborateurs ou employés ne se connaissent pas très bien, cet ice breaker est alors tout désigné. Il permettra à chacun d’en savoir plus sur la personnalité de ses partenaires.

Pour commencer, demandez à tout le monde de s’installer en cercle pour une meilleure communication. Ensuite, à tour de rôle, chaque individu devra raconter à l’ensemble de l’équipe deux vérités et un mensonge le concernant. Libre à vous de limiter les affirmations à un thème spécifique si vous le souhaitez.

Entre autres thématiques à aborder, on retrouve :

  • Les pays visités que l’on a déjà visités ;
  • La vie de famille ;
  • Les activités extra professionnelles pratiquées ;
  • Un talent insolite ou un trait physique inhabituel ;
  • Etc.

Le reste des membres de l’équipe doit s’efforcer de deviner quelle déclaration est vraie ou fausse. Cette petite distraction aboutit, dans la plupart des cas, à de bonnes surprises, car on ignore toujours plus de choses qu’on ne le croit sur ses collègues !

Petit bonus : cet ice breaker est aussi compatible en cas de télétravail. Si certains de vos collaborateurs travaillent à distance, planifiez une visioconférence sur la plateforme de votre choix. Les consignes restent identiques à celles décrites ci-dessus. Pensez simplement à définir un ordre de parole au préalable pour éviter que tout le monde ne parle en même temps et que la conversation ne devienne inintelligible.

Idée d’ice breaker #3 : Le jeu de l’île déserte

ice breaker

Une fois n’est pas coutume, ce jeu vise à solliciter l’esprit créatif des participants. Il ne nécessite aucune autre fourniture hormis celles présentes dans votre espace de travail, et peut se dérouler en moins d’une heure. En quoi consiste cet ice breaker ? À se demander quel unique objet vous emporteriez sur une île déserte !

Tout d’abord, sélectionnez huit à dix objets répartis dans l’open space ou la salle de réunion dans laquelle se déroule l’ice breaker. Au choix : une bannette à dossiers, une agrafeuse, une paire de ciseaux, des écouteurs, un rouleau de ruban adhésif, une capsule de café… Essayez de choisir des éléments plus ou moins « insolites » pour favoriser des résultats burlesques. Placez chaque objet sur une table face aux participants et demandez-leur de former des groupes de trois ou quatre personnes.

Pendant dix à quinze minutes, chaque groupe se concerte pour se mettre d’accord sur une chose : l’objet à emporter sur une île déserte et en en quoi il leur permettra de survivre. Au terme de ce conciliabule, les équipes doivent présenter ce qu’elles ont choisi et pourquoi.

Il est aussi possible d’établir une liste d’objets prédéfinis qui ne sont pas forcément matérialisés dans votre entreprise. Demandez par exemple à tous les participants sur quoi ils jetteraient leur dévolu entre une couverture antifeu, une pompe à vélo, un sèche-cheveux… Vous pouvez aussi transposer le scénario dans l’espace plutôt qu’en mer.

Idée d’ice breaker #4 : Dresser un portrait chinois

ice breaker

Vous cherchez à briser la glace et à instaurer un climat de confiance générale avant une réunion ? Le jeu du portrait chinois est exactement ce qu’il vous faut.

Là encore l’objectif final est de stimuler la créativité des participants et de mieux se connaître dans un contexte plus décontracté. Le principe est enfantin : le jeu du portrait chinois consiste à répondre à des questions du type « Si vous étiez un légume, lequel seriez-vous ? ».

C’est une excellente manière de permettre à chacun de donner libre cours à son imagination. Préparez à l’avance une liste de 10 à 15 questions. Installez les participants en cercle et faites circuler la liste. Une fois la liste établie et inscrite sur un tableau ou une feuille, démarrez l’activité. Un première personne pose une question à son voisin qui devra y répondre, et ainsi de suite.

De nombreuses autres questions peuvent être sélectionnées pour ce jeu, en voici quelques exemples :

  • Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ? Pourquoi ?
  • Si vous deviez vous nourrir d’un seul aliment, lequel choisiriez-vous ? Pourquoi ?
  • Si vous étiez un vêtement, lequel seriez-vous ? Pourquoi ?
  • Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel choisiriez-vous ? Pourquoi ?
  • Si vous étiez un livre, lequel seriez-vous ? Pourquoi ?
  • Si vous pouviez rencontrer une figure historique ou une célébrité, qui choisiriez-vous et pourquoi ?
  • Si vous étiez un objet de la vie de tous les jours, lequel seriez-vous ? Pourquoi ?

Idée d’ice breaker #5 : Le défi du chamallow

ice breaker

Dernière suggestion d’ice breaker pour détendre vos collègues : le défi du chamallow (ou “marshmallow challenge”). Ne vous y trompez pas, sous cette appellation enfantine se cache, dans la pratique, un défi beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît.

Vous devez commencer par former plusieurs groupes de quatre participants. Pour chaque équipe, le but sera de réaliser une structure la plus haute possible à partir de fournitures de bureau (du ruban adhésif, de la ficelle, des trombones, des crayons, un bloc note, etc.) et d’un chamallow.

Cela vous semble trop facile ? C’est sans compter les deux conditions sine qua non pour être déclaré vainqueur :

  • la structure en question doit tenir debout sans être retenue par qui que ce soit ;
  • le chamallow doit se trouver au sommet de celle-ci, et nulle part ailleurs.

Il est nécessaire de définir un laps de temps pendant lequel les participants dévoileront leurs talents d’architectes. Une fois le temps imparti écoulé, mesurez les structures et désignez le vainqueur. Cet ice breaker constitue une très bonne façon de diminuer la pression avant une visioconférence ou une réunion bilan.

Maintenant que vous avez sous la main d’excellentes suggestions d’ice breaker pour vos équipes, il ne vous reste plus qu’à dénicher le lieu parfait pour les mettre en œuvre.

Newton Offices réinvente l’immobilier de bureau et vous propose des salles de réunion à louer qui cochent toutes les cases. La diversité d’équipements, de taille et de capacité d’accueil de nos salles de réunion sont adaptées à tous les besoins pour tous types d’événements : de la réunion en visioconférence à la session de recrutement, en passant par l’atelier de design thinking, et de formation.

Découvrez nos salles partout en France :

New call-to-action