#29 – Paris, je te quitte – Mettre en relation les Parisiens qui veulent changer de vie et les territoires en quête de nouveaux talents

Extra-Muros est le podcast qui met en lumière les plus belles réussites d’entreprises en régions. De Marseille à Lille en passant par Nantes, Lyon ou Bordeaux, Guillaume Pellegrin, fondateur de Newton Offices, interroge des dirigeants pour découvrir avec vous les raisons de leurs succès Extra-Muros.

Dans cet épisode, Kelly Simon, Co-fondatrice de Paris, je te quitte, nous raconte comment cette plateforme en ligne met en relation les personnes qui veulent partir de Paris avec les entreprises et collectivités qui souhaitent les accueillir en régions.

Au départ un simple blog créé en 2015, Paris, je te quitte avait pour objectif d’aider les Parisiens en quête d’une nouvelle vie. L’idée était au départ d’aborder le sujet de la mobilité avec des interviews d’ex-Franciliens installés en régions.

Face à une audience plus que réceptive et une demande grandissante d’informations sur cette thématique, Paris, je te quitte ajoute des cordes à son arc et devient une plateforme de mise en relation en 2017.

Depuis, l’enjeu est double :

  • Aider les Franciliens à concrétiser leur projet en leur proposant des recommandations de territoires personnalisées ;
  • Accompagner les entreprises et les collectivités locales à développer leur marque employeur et à attirer des candidats.

Dans cet épisode, Kelly nous explique notamment comment bien choisir sa ville de destination lorsque l’on souhaite s’installer en régions :

« On s’est dit qu’en fait, on allait avoir plusieurs portes d’entrée… qui peuvent correspondre aux critères et aux envies de chacun. Donc on a une porte d’entrée par cadre de vie.

Globalement, c’est est-ce que tu veux rester proche de Paris ? Est-ce que tu veux être proche de la mer, de l’océan ? Est-ce que tu veux plutôt être à la campagne, près de la montagne, au soleil, près des frontières européennes ? Donc ça, c’est plutôt, on va dire, géographique.

Après, on a un critère plutôt démographique. Donc en termes de taille de ville. Est-ce que tu veux vivre dans une petite ville, (moins de 10 000 habitants), une ville à taille humaine (moins de 100 000 habitants) ou une grande métropole ?

Et après, il y a aussi une porte d’entrée par l’emploi. On va plutôt présenter les territoires par filière porteuse, par secteur d’activité porteur et qui recrute… Par exemple, si tu travailles dans le numérique ou dans l’agroalimentaire, tu vas te tourner sur un territoire… Si c’est dans le numérique, plutôt comme Dijon, si tu es dans l’environnement, tu vas plutôt aller en Nouvelle Aquitaine l’agroalimentaire c’est dans le département du Gers, etc.

Ça permet, en fonction de ce qui va être important pour toi, de pouvoir découvrir les territoires qui correspondent. Ça, c’est vraiment sur la partie média.

Et sur la partie plateforme, tu vas remplir ces critères et ça te fait ressortir uniquement les territoires qui correspondent à ce que tu recherches. »

Puis Kelly nous livre les erreurs à éviter pour réussir son départ de Paris :

« Je dirais que les départs sur coup de tête peuvent amener à des mauvaises surprises, parce qu’on n’a pas pris le temps de découvrir le territoire, d’y aller en dehors des vacances scolaires…On peut avoir des déconvenues sur le marché de l’emploi.

Effectivement, il y a de l’emploi en région, mais pas dans tous les secteurs d’activité, sur tous les territoires et dans tous les métiers. Donc, il faut partir là où on va pouvoir réaliser son projet.

Ça nécessite quand même un peu de travail en amont. Et effectivement, si on part sans emploi, on peut avoir des difficultés pour se loger. C’est plus facile de se loger en dehors de Paris, mais ce n’est pas forcément évident. Il faut quand même avoir une sécurité financière, des fiches de paye, etc. Et puis, si on ne trouve pas d’emploi, si on n’arrive pas à se loger, forcément le projet ne peut pas se concrétiser.

Mais globalement, c’est assez rare. Notamment parce qu’on est quand même sur des profils de famille et de couple. Quand on emmène des enfants, qu’on les fait déménager, quitter les copains d’école à Paris, le projet est quand même bien ficelé.

Les erreurs sont assez rares. Tu ne fais pas d’erreur quand t’es vraiment renseigné, que tu sais où tu vas et que tu as découvert le territoire.

Et puis, il faut aussi avoir conscience de ce qu’on avait à Paris et qu’on n’aura pas forcément dans une autre ville. Il faut avoir la vision globale des points positifs, des points un peu plus négatifs et être en accord avec ça pour ne pas avoir de déception par la suite. Choisir, c’est renoncer. On ne peut pas tout avoir. »

Kelly revient enfin sur les raisons qui poussent des personnes à quitter Paris ou les métropoles régionales :

« On commence de plus en plus à avoir des personnes qui habitent dans des grandes métropoles et qui d’ailleurs, étaient à Paris avant, puis sont partis à Lyon ou à Bordeaux, qui ont maintenant envie d’un territoire plus petit, qui se sont aussi rendu compte qu’ils ne pouvaient pas avoir le vrai changement de vie qu’ils recherchaient à l’époque, parce que le marché de l’immobilier amène à des contraintes financières et de logement : rester en appartement si on veut rester dans le centre ville de Lyon, par exemple, ou de Bordeaux.

On a quand même de plus en plus de personnes qui nous suivent et je dirais que les villes principales, vont être Lyon, Bordeaux, Nantes… Toulouse aussi, un peu.

C’est beaucoup lié au marché de l’immobilier quand même. Le marché est tendu, les prix ont monté, on peut retrouver des contraintes qu’on avait en Ile de France, notamment sur la partie embouteillage, de temps passé dans sa voiture ou dans les transports.

Et comme l’idée, c’est d’avoir plus de temps pour soi, pour sa famille, un meilleur équilibre vie perso – pro, si on recommence à avoir les contraintes parisiennes ailleurs qu’à Paris, on se pose la question de repartir ailleurs. »

En écoutant cet épisode vous découvrirez notamment :

  • La genèse de Paris, je te quitte.
  • Les dernières tendances en matière de départ en régions.
  • Quelles sont les régions les plus demandées par les Franciliens.
  • Comment Paris, je te quitte aide concrètement les Parisiens à concrétiser leur projet de départ en régions.
  • Les erreurs à éviter lorsque l’on souhaite quitter Paris.
  • Comment Paris, je te quitte accompagne les entreprises et les collectivités à développer leur marque employeur territoriale.
  • Le business model de Paris, je te quitte.
  • Comment le site source les territoires qui souhaitent accueillir des talents.
  • Des exemples concrets d’actions mises en place par certaines régions pour accroître leur attractivité.

Un grand MERCI à Kelly pour ce témoignage passionnant et à bientôt pour de nouvelles histoires de succès d’entreprises Extra-Muros !

Pour suivre l’actualité d’Extra-Muros rendez-vous sur Linkedin.

Pour recevoir les prochains épisode, abonnez-vous dès maintenant sur :

Location de bureaux chez Newton Offices