Extra-Muros est le podcast qui met en lumière les plus belles réussites d’entreprises en régions. De Marseille à Lille en passant par Nantes, Lyon ou Bordeaux, Guillaume Pellegrin, fondateur de Newton Offices, interroge des dirigeants pour découvrir avec vous les raisons de leurs succès Extra-Muros.

Dans ce nouvel épisode d’Extra-Muros, direction Sénas, entre Avignon et Aix-en-Provence, où Guillaume rencontre Pierre Bellagambi, fondateur de Qista, la solution française 🇫🇷 et éco-responsable de lutte contre l’animal le plus dangereux du monde : le moustique.

Créé en 2016 à Saint Rémy de Provence, avec le soutien technique du Centre de recherche de la Tour du Valat à Arles et du Parc Naturel Régional de Camargue, Qista est une borne anti-moustique intelligente, écologique et respectueuse de la biodiversité car sans insecticide.

Après un test grandeur nature dans le village du Sambuc aux résultats éloquents, une levée de fonds et de multiples récompenses notamment au CES Las Vegas, l’efficacité des bornes Qista n’est plus à démontrer.

Ce sont aujourd’hui pas moins de 6.000 bornes Qista qui sont réparties sur 4 continents. Collectivités publiques et entreprises privées à travers le monde, utilisent ces pièges à moustique pour lutter contre les moustiques, importants vecteurs de maladie.

Dans cet épisode Pierre nous présente en détail le fonctionnement des pièges anti-moustiques Qista et en quoi ils représentent une alternative éco-responsable aux pesticides et larvicides communément utilisés partout dans le monde. Il nous explique également en quoi l’analyse des données captées par les bornes intelligentes permet de toujours améliorer leur rendement.

“L’animal le plus mortel au monde n’est pas le requin ou le scorpion, c’est le moustique et de loin. Ce que tue le moustique en une journée, c’est ce qu’aura tué le requin en un siècle.”

Pierre revient ensuite sur les ravages mortels que le moustique cause dans certains pays, en rappelant que le moustique est l’animal le plus mortel au monde. Puis, il nous explique comment les bornes Qista arrivent à réguler la population de moustiques sans pour autant dérégler la chaîne alimentaire de l’écosystème dont est est à la base.

Pierre nous présente ensuite l’organisation qu’il a mise en place dans son entreprise et pourquoi la diversité des profils et des compétences présente au sein de ses équipes est une richesse pour Qista. Pour que la cohabitation fonctionne entre biologistes, chimistes, data scientists, logisticiens commerciaux etc., Pierre organise des réunions interservices mensuelles afin que chacun comprenne les problématiques de l’autre. C’est d’ailleurs de ce mode de fonctionnement qu’émergent régulièrement des idées innovantes.

Pierre revient également sur le positionnement de Qista sur le marché de la lutte anti-moustique et nous explique comment il s’y prend pour adresser des marchés publics et privés en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique.

Pour finir, Pierre nous livre ses astuces pour éviter au maximum les désagréments causés par les moustiques dans la vie de tous les jours.

Un grand MERCI à Pierre pour ce témoignage passionnant qui nous éclaire sur un sujet peu médiatique et pourtant si important pour l’écosystème.

À très vite pour de nouveaux épisodes d’Extra-Muros !

Pour recevoir les prochains épisode, abonnez-vous dès maintenant sur :

#21 - Qista à Sénas - Part. 2 : Miser sur la Recherche & Développement en Camargue 🇫🇷 pour lutter...

New call-to-action